de Nieuwe opdrachtgevers

les Nouveaux commanditaires

Maika en Willem Garnica en Coenen – Klare Wal (Alveringem)

Commanditaires - Jan Vermang, Rita et Kris Mahieu, Bern Paret, Sam De Decker, Marc de Wilde.
Mediateur - Louise Goegebeur
Partenaires - Vlaamse Landmaatschappij, Commune d’Alveringem, de Vlaamse Gemeenschap
Sint-Rijkers Alveringem - Klare Wal, 2021

La préservation et la visibilité du précieux site de Klare Wal ont été la raison directe de cette commission artistique. Ce site archéologique est formé par la réunion de deux parcelles de terrain, une opération de remembrement menée par le Vlaamse Landmaatschappij. Après avoir semé de l'herbe sur les parcelles jointes, la structure circulaire complète d'un mur historique sous-jacent est devenu visible. On le voit particulièrement bien vu d'en haut. Mais aussi en marchant autour, le cercle est devenu perceptible.

Deux enquêtes (VUB, 2013 et 2014) ont donné des résultats inattendus. Certaines fosses de poteau ont été datées du Néolithique par la méthode C14, ce qui serait également confirmé par la datation de la poterie trouvée. Il s'agit peut-être d'un henge (cf. Stonehenge).  Pour l'instant, il n'y a pas de moyens de poursuivre les recherches archéologiques. Pour que cela soit possible à l'avenir et pour éviter d'endommager le sol, aucune activité n'est autorisée sur le site.

Une œuvre d'art, en tant que marqueur dans ce paysage plat, peut attirer l'attention sur ce site. En outre, l'art peut indiquer la signification archéologique au passant, en "rendant visible l'invisible". Le groupe de commanditaires est composé de résidents et d'archéologues intéressés. Ils sont guidés par Louise Goegebeur. Ils ont choisi le duo d'artistes, Maika Garnica et Willem Coenen, pour ce projet d'art. Ils élaboreront un premier désign dans les mois à venir.

Le site, Klare Wal, fait partie du projet d'aménagement du territoire de Sint-Rijkers. En réaménageant la zone, le Vlaamse Landmaatschappij veut rendre le paysage plus attrayant (plantation de rangées d'arbres, de bordures de bois ou de haies), étendre les possibilités de loisirs (aménagement de nouvelles pistes cyclables et de sentiers pédestres) et prendre soin des sites historiques intéressants (réaménagement, restauration, préservation pour l'avenir)